Les trois jeunes détectives
par Alfred Hitchcock



retour


La série

"Les garçons qui se font appeler les Trois jeunes détectives s'appellent en réalité Bob Andy, Peter Crench et Hannibal Jones. Ils habitent tous les trois sur les bords du Pacifique, dans la petite ville de Rocky, située à quelques kilomètres de Hollywood.
Bob Andy est petit et maigre. A le voir, on prendrait pour un "fort en thème". Cela ne l'empêche pas d'avoir le goût du risque.
Peter Crench, grand gaillard bien bâti, a du muscle partout où il faut.
Hannibal Jones...
Non, décidemment, je préfère ne pas vous parler d'Hannibal Jones. Sachez seulement que, à une époque reculée, ses camarades l'avaient surnommé Gros Plein de Soupe. Comme il détestait qu'on se moquât de lui et comme il voulait prouver sa supériorité, il s'est mis à lire tous les livres qui lui tombaient sous la main. Résultat : il sait une foule de chose, mais il ne brille pas particulièrement par la modestie.
Vous devez déjà vous dire qu'il est odieux. Eh bien, à mon avis, vous ne vous trompez pas de beaucoup. Et pourtant on m'assure que les amis d'Hannibal Jones sont nombreux et fidèles.
Les jeunes ont de si drôles de goûts !..."


Ainsi commence le premier titre, Au Rendez-vous des revenants, dans un prologue sensé avoir été écrit par Alfred Hitchcock. C'est en effet durant cette première aventure que les trois jeunes détectives font connaissance avec le célèbre metteur en scène, qui leur écrira un prologue pour chacune de leurs aventures.

Les Trois jeunes détectives (The Three Investigators en version originale), c'est donc les aventures de trois jeunes californiens, détectives amateurs, qui se retrouvent confrontés à de mystérieux problèmes. Le chef de la bande, c'est Hannibal Jones, orphelin recueilli par son oncle Titus et sa tante Mathilda. Ceux-ci sont propriétaires du Paradis de la Brocante, incroyable bric à brac alimentés en vieilleries diverses par Titus et géré de main de maître par Mathilda.
C'est sous un monceau d'objets hétéroclites, au coeur de la brocante, que se cache le QG des détectives : aménagé dans une vieille caravane, il est accessible par plusieurs entrées secrètes et équipé d'un laboratoire, d'un téléphone...

Pour leurs enquêtes, les trois détectives sont aidés de Hans et Konrad, les deux aides bavarois de Titus, qui les accompagnent régulièrement dans la fourgonnette de la brocante et leur prêtent main-forte lors des coups durs. Mais le moyen de locomotion préféré des détectives, c'est... une Rolls-Royce, conduite par l'impassible Warrington : Hannibal a gagné le droit d'utiliser la luxueuse voiture, un mois durant, grâce à un concours ; un client généreux leur a ensuite offert le droit de l'utiliser n'importe quand elle serait libre.

Le mentor des détectives, c'est Alfred Hitchcock, dont ils ont fait la connaissance lors de leur première enquête. Il leur confiera ensuite de nombreuses enquêtes, pour le compte de divers de ses amis. Il est à noter que, si Alfred Hitchcock prête son nom à la série, il n'a évidemment jamais écrit une ligne de ces livres (voir ci-dessous pour les véritables auteurs de la série) !

A noter qu'en 1989, la maison d'édition Random House relance la série, sous le nom de Crimebusters, en ciblant un public d'adolescents plus agés que les lecteurs de la série originale. Les garçons conduisent alors chacun leur propre voiture, Peter a une petite amie, Kelly, et Bob devient un redoutable playboy ! Quatre titres de cette nouvelle série seront édités par Hachette (Les caisses à la casse, Envolée, la volaille !, L'ânesse qui se pavanait et Silence, on tue !).


Les auteurs

Robert Arthur
Créateur de la série, Robert Arthur est né en 1909. Diplômé en journalisme à l'Université de Michigan en 1932, il commence à publier dans divers pulp magazines. A partir de 1940, il écrit des feuilletons pour la radio et devient également producteur, toujours pour la radio. En 1962, Arthur déménage dans le New Jersey, où il restera jusqu'à sa mort. Il commence alors à écrire des anthologies de nouvelles policières, publiées sous le nom d'Alfred Hitchcock. A la même époque, et toujours sous le nom d'Alfred Hitchcock, il publie d'autres anthologies, destinées au jeune public. Le succès de ces anthologies le conduisent à proposer à son éditeur une nouvelle série pour le jeune public qui utiliserait le nom d'Hitchcock : en 1964, The Secret of Terror Castle (Au rendez-vous des revenants) est publié.
De 1964 à sa mort, Arthur écrit deux titres des Trois jeunes détectives par an. En 1968, malade, il décide d'impliquer d'autres auteurs dans cette série à succès. Il contacte Dennis Lynds, qui écrit en 1968, sous le nom de William Arden, le premier titre des Trois jeunes détectives entièrement non-écrit par Arthur : The Mystery of the Moaning Cave (Le trombone du diable).
Robert Arthur meurt en 1969 à Philadelphie, à l'age de 59 ans.

William Arden (Dennis Lynds)
Né en 1924, Dennis Lynds est auteur de romans policiers, les plus célèbres d'entre eux mettant en scène le détective privé Dan Fortune. Il écrit sous de nombreux noms de plume (Michael Collins, William Arden, Sheila Lynds, Walter Dallas...). En 1968, il reprend la série des Trois jeunes détectives, crée par Robert Arthur.

Nick West (Kin Platt)
Né en 1911, Kin Platt est peintre, sculpteur, auteur de bandes dessinées et écrivain.

Mary Virginia Carey
Né en 1925, M.V. Carey travaille pour Disney comme éditrice de 1955 à 1969. En 1969, elle devient écrivain, jusqu'à sa mort en 1994.

Les traducteurs
Certains titres de la série en été traduits en français par Claude Voilier, qui a également écrit 24 aventures du Club des Cinq. D'autres titres ont été traduits par Vladimir Volkoff, auteur de la série des Langelot sous le pseudonyme de Lieutenant X.


Les personnages

Hannibal Jones (Jupiter Jones)

Le détective en chef. Orphelin, il vit chez son oncle Titus et sa tante Mathilda, propriétaires du Paradis de la brocante. Gros et un peu vantard, c'est le cerveau de la bande.

Peter Crentch (Pete Crenshaw)

Le détective en second. Fils d'un spécialiste des effets spéciaux dans le cinéma, c'est le sportif du trio. Un peu froussard, il n'apprécie pas toujours les initiatives du détective en chef.

Bob Andy (Bob Andrews)

Archives et recherches. C'est lui qui a en charge le travail de documentation. Véritable rat de bibliothèque, il tient sans doute sa passion des vieux journaux de son père, journaliste.




Les titres

Publicité pour la série dans le catalogue Bibliothèque verte
  • 1. Au rendez-vous des revenants (The Secret of Terror Castle, Robert Arthur, 1964)
  • 2. Le perroquet qui bégayait (The Mystery of the Stuttering Parrot, Robert Arthur, 1964)
  • 3. La momie qui chuchotait (The Mystery of the Whispering Mummy, Robert Arthur, 1965)
  • 4. Le Chinois qui verdissait (The Mystery of the Green Ghost, Robert Arthur, 1965)
  • 5. L'arc-en-ciel a pris la fuite (The Mystery of the Vanishing Treasure, Robert Arthur et William Arden, 1966)
  • 6. Le spectre des chevaux de bois (The Secret of Skeleton Island, Robert Arthur, 1966)
  • 7. Treize bustes pour Auguste (The Mystery of the Fiery Eye, Robert Arthur, 1967)
  • 8. Une araignée appelée à régner (The Mystery of the Silver Spider, Robert Arthur, 1967)
  • 9. Les douze pendules de Théodule (The Mystery of the Screaming Clock, Robert Arthur, 1968)
  • 10. Le trombone du diable (The Mystery of the Moaning Cave, William Arden, 1968)
  • 11. Le crâne qui crânait (The Mystery of the Talking Skull, Robert Arthur et William Arden, 1969)
  • 12. L'ombre qui éclairait tout (The Mystery of the Laughing Shadow, William Arden, 1969)
  • 13. Le dragon qui éternuait (The mystery of the coughing dragon, Nick West, 1970)
  • 14. Le chat qui clignait de l'oeil (The Secret of the Crooked Cat, William Arden, 1970)
  • 15. L'aigle qui n'avait plus qu'une tête (The Mystery of the Flaming Footprints, M V Carey, 1971)
  • 16. Le lion qui claquait des dents (The Mystery of the Nervous Lion, Nick West, 1971)
  • 17. Le serpent qui fredonnait (The Mystery of the Singing Serpent, M V Carey, 1971)
  • 18. Le tableau se met à table (The Mystery of the Shrinking House, William Arden, 1972)
  • 19. Le journal qui s'effeuillait (The Secret of Phantom Lake, William Arden, 1972)
  • 20. L'insaisissable homme des neiges (The Mystery of Monster Mountain, M V Carey, 1972)
  • 21. Le miroir qui glaçait (The Secret of the Haunted Mirror, M V Carey, 1972)
  • 22. Le testament énigmatique (The Mystery of the Dead Man's Riddle, William Arden, 1972)
  • 23. La Mine qui ne payait pas de mine (The Mystery of Death Trap Mine, M V Carey, 1976)
  • 24. Le démon qui dansait la gigue (The Mystery of the Dancing Devil, William Arden, 1976)
  • 25. L'épée qui se tirait (The Mystery of the Headless Horse, William Arden, 1977)
  • 26. L'éditeur qui méditait (The Mystery of the Magic Circle, M V Carey, 1977)
  • 27. La Saisie des sosies (The Mystery of the Deadly Double, William Arden, 1978)
  • 28. L'épouvantable épouvantail (The Mystery of the Sinister Scarecrow, M V Carey, 1979)
  • 29. Le requin qui resquillait (The Secret of Shark Reef, William Arden, 1979)
  • 30. L'aveugle qui en mettait plein la vue (The Mystery of the Scar-Faced Beggar, M V Carey, 1981)
  • 31. Le flibustier piraté (The Mystery of the Purple Pirate, William Arden, 1982)
  • 32. La baleine emballée (The Mystery of the Kidnapped Whale, M V Carey, 1983)
  • 33. Le drakkar hagard (The Mystery of the Creep-Show Crooks, William Arden, 1985)
  • 34. Les caisses à la casse (Hot Wheels, William Arden, 1989)
  • 35. Envolée, la volaille ! (Murder To Go, Megan Stine et H. William Stine, 1989)
  • 36. L'ânesse qui se pavanait (An Ear For Trouble, Marc Brandel, 1989)
  • 37. Silence, on tue ! (Thriller Diller, Megan Stine et H. William Stine, 1989)


    Liens

    Pas de site francophone à ma connaissance, mais de nombreux sites en anglais. En voici trois parmi mes préférés :

  • http://www.threeinvestigators.net ;
  • http://www.rocky-beach.org ;
  • http://www.threeinvestigatorsbooks.homestead.com.