Le Flagada chez Gaston




Gag 718 - extrait
"J'aime beaucoup le Flagada. Et ici, j'ai beaucoup ri en le faisant parce qu'il est énorme, le Flagada de Gaston, et il a même un petit moteur pour faire tourner la queue !"
Franquin in Et Franquin créa la gaffe, entretiens avec Numa Sadoul, Ed. Dargaud

Gaston, le héros sans emploi allergique au seul mot d' "effort", ne pouvait qu'apprécier le Flagada, l'animal dont la principale occupation consite à dormir, à manger des pignoufs et à dormir encore.

Le Flagada apparaît tout d'abord dans Gaston de manière très discrète : il est en poster sur un mur de la rédaction, ou en couverture d'un numéro de Spirou aperçu à la devanture d'un kiosque à journaux. Puis c'est la consécration : le Flagada est au centre de deux planches des (més)aventures de Gaston, gags reprenant deux des plus fameux leitmotivs de la série ; c'est d'abord un gag de la série des déguisement farfelus de Gaston pour ses bals costumés, déguisements loufoques entrainant invariablement le commentaire de l'un ou l'autre collègue du gaffeur : "oui, mais si on danse ?". Le Flagada est aussi la cause indirecte, par ventilateur interposé, d'un des innombrables ratages de la signature des fameux contrats de De Mesmeaker.


  • Planche 498 : le Flagada en poster sur un mur
  • Planche 625 : le Flagada en poster sur un mur
  • Planche 654 : le Flagada en couverture d'un numéro de Spirou
  • Planche 671 : Gaston se déguise en Flagada pour aller au bal costumé ; "Pas mal ! Mais... si on danse ??"
  • Planche 718 : Gaston invente le ventilateur Flagada
  • Planche 782 : le retour du ventilateur Flagada

    retour